jeudi 29 septembre 2011

Rester tranquille...

Le week-end dernier fut l'occasion pour les internationaux de découvrir la capitale Dublin. Moi, je suis resté à la "maison" à cause de cette fameuse double fracture de l'orteil. Au moins j'aurais eu la chance de conduire une voiture irlandaise "tunée" (je pense qu'ils aiment beaucoup le tuning à Athlone : pots d'échappement arrangés, enceintes surdimensionnées, stickers avec des mots allemands dessus… on aime bien ou on aime pas du tout) généreusement prêtée par un voisin pour faire un tour de rond point (je me suis senti obligé). Bref...

J'ai rejoint l'International Society, un club qui doit organiser des soirées entre étudiants internationaux et des voyages. J'espère qu'on trouvera vite des bonnes idées ! Les sports commencent ce week end, je pense aller faire du kayak dès que je le pourrais pour découvrir cette rivière Shannon dont on parle tant. 

Comme j'ai pas trop le droit de bouger et que la grande majorité des étudiants sont en boite la nuit, j'essaie de faire les pré-parties chez moi afin de voir un peu de monde… Et ça marche : 

Il fait plutôt beau en ce moment,  donc on en profite pour sortir (ici, dans le parc au bord de la rivière). Je vous épargne la typique photo du ciel bleu.

Et pour terminer, voici la photo insolite (Oui… que fait ce matelas dans le corridor?)

A bientôt =)



mardi 20 septembre 2011

Un week end à Galway

Ce week-end, nous sommes finalement allés à Galway (après un repas organisé par les filles).
Départ tôt le samedi matin pour attraper un bus, 1h30 de trajet : le paysage laisse défiler la campagne, des petites villes, des moutons et des vaches…

En comptant le nombre de mentions "Guiness" dans cet article, vous pourrez aisément deviner qu'on a adoré le séjour.

Arrivée en fin de matinée à Galway city, la ville à l'air charmante. On dépose nos sacs à l'auberge de jeunesse puis on va manger un bout dans un pub. On y prend une Guiness.


On retrouve d'autres amis et on va faire un tour dans la ville, puis on se dirige vers le port et la promenade en bord de mer. L'endroit est assez typique, on distingue des montagnes au loin.

Mes photos de Galway


Il s'en suit un petit tour dans un pub, le Quay's, qui se trouve juste en face de notre auberge. Ce bar dégage une atmosphère vraiment chaleureuse : on s'y sent comme à l'intérieur d'un vieux gréement (bois, obscurité réconfortante, fond de musique irlandaise, plusieurs niveaux et un léger brouhaha, enfin juste ce qu'il faut quoi). On y reprend une Guiness.

On rentre à l'auberge de jeunesse et on remarque une offre sympathique : un pub crawling dans la soirée pour 15€
Le pub crawling proposé comprend une visite de 4 bars avec chaque fois un verre gratuit, puis une sortie en boîte offerte, sympa non ? 
On achète nos billets et on rentre à l'auberge pour faire un petit somme, car la soirée sera probablement dure…

Quelques dizaines de minutes plus tard, des amies nous appellent, elles sont en bas de notre auberge et nous proposent de boire un coup… Encore une Guiness.

On mange un bout dans une célèbre enseigne de restauration américaine puis on file à notre pub crawling.

Le premier pub est assez chic, on y rencontre notre guide, Alyssa, une canadienne qui est à Galway depuis 6 mois. Le groupe de la soirée est super sympa, assez fêtard et plutôt international : américains, australiens, brésiliens, polonais se mêlent à nous qui venons déjà d'endroits plutôt hétéroclites. On prend une baby Guiness (et oui).



Le second bar est l'occasion de prendre une Guiness (encore ?!), un shooter de whisky et de faire quelques jeux à boire en compagnie de cette guide un peu spéciale.

Le troisième pub est le calme avant la tempête : il s'y déroule une session de musique Irlandaise et la plupart des clients discutent tranquillement. J'ai le temps de discuter avec un américain d'origine Irlandaise, puis un habitant de Dublin avec qui j'échange longuement sur la Bretagne.


Le dernier bar est une sorte de club dans lequel on s'est fait offrir une "dernière Guiness", et surtout dans lequel on a fait un rodéo mécanique. Après avoir signé la décharge, j'ai monté l'"animal", sur lequel j'ai dû  rester un temps assez honorable car la chute fut assez brutale pour mon pied.

video
Ce n'est pas moi sur la vidéo, mais vous voyez un peu le style.

Tiens, j'ai mal au pied.

On sort du bar de nuit pour se diriger vers le Karma, une boîte de nuit, et profiter de notre entrée gratuite.


Les joies de l'hopital

Dimanche matin, on vient de rentrer à l'auberge de jeunesse pour dormir quelques petites heures. Il faut se réveiller. Mon pied à une sale tête. On rentre à Athlone en bus.

Je prend un taxi pour me rendre chez un toubib. Le toubib me dit qu'il faut que je parte faire une radio à l'hôpital de Tullamore (il y a un très probable jeu de mots), c'est le truc le plus près et c'est à vingt kilomètres. Je rentre donc chez moi en taxi.

Le lendemain, une gentille voisine Irlandaise me prête des béquilles. 

J'attends le bus du matin pour Tullamore… pas de bus. J'attends donc le bus de l'après midi… pas de bus. Je vais donc à l'université en fin de journée pour demander "pleaaaase help meee".
 Génial ! On me paye le taxi aller-retour pour Tullamore mardi.






Mardi matin, taxi, Tullamore Hospital, radio …




 J'ai réussi à double-fracturer mon orteil.






Enfin bref j'espère vraiment pouvoir refaire des weeks-ends comme ça, mais sans l'hôpital héhé.

Le mot de la fin 

"Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page"
Auberge de jeunesse Barnacles Quay Street Hostel, Galway


vendredi 16 septembre 2011

Clubs and societies

Hier était la journée des "clubs and societies", journée pendant laquelle nous étions invités à choisir d'intégrer un ou plusieurs clubs associatifs : voile, kayak, foot, basket, foot gaélique, karaté, équitation, jeux de rôles… Mais également des partis politiques et encore des stands commerciaux. 
Pour ma part j'hésitais entre l'équitation (c'est un symbole national après tout), la voile et le kayak, mais j'espère que les coûts ne sont pas trop importants. 

 Du rodéo sur un mouton dans votre université, vous en dites quoi ? J'ai dû tenir moins de 15 secondes ^^
 Ceci devait être la troupe de théâtre ou bien de reconstitution médiévale
 Les jeux de société 
L'un des partis politiques présents, le Sinn Fein (nationaliste et républicain)
Un paquet de cigarettes coûte au moins 8,7O€ en Irlande. Quand les fumeurs ont découvert qu'un restau chinois (le Golden Garden) en vendait pour 5€… le mode d'alimentation chinois à vite été retenu en cas de fringale de milieu de soirée. 

Voila sinon demain nous devrions aller à Galway, aux portes du Connemara… Mais il se trouve que nous sommes assez désorganisés et que nous ne savons plus trop qui veut venir ou pas. Moi j'aimerais bien commencer à bouger un peu des midlands mais bon ^^ 

dimanche 11 septembre 2011

Le début des cours, et des soirées ...

Voici quelques jours que je n'ai pas donné de nouvelles. La cause : la rentrée à l'université et plein de nouvelles connaissances et donc de soirées.

L'Athlone institute of technology est décidément une université bien différente de ce que l'on peut trouver en France : des boutiques, des gens qui se promènent avec le t-shirt ou le sweat à l'effigie de leur bahut, des animateurs qui t'abordent pour te vendre un abonnement de téléphone ou te faire venir dans une boîte de nuit (j'ai même vu un stand Apple), et des élèves qui arrivent et partent quand ils veulent de cours. La tolérance des professeurs à en effet l'air sans limites, mais je ne me risquerais pas à la tester (désolé).
 Le hall central de mon bâtiment (j'essaierai de mettre plus de photos par la suite).
Le plan du campus

Vous avez bien vu : il y a un prêtre à l'Athlone Institute of Technology : le father Shay. Pas de problèmes,  celui-ci est plutôt cool : il organise des soirées chez lui et il paraît que c'est vraiment mouvementé. Il nous a incité à nous amuser et à profiter de cette année, lors d'un discours en amphi =) 

Pour ce qui est des cours en Business, il y a 3 matières obligatoires et 1 option à choisir par semestre.
Le rythme est pour l'instant assez clément, mais on nous a promis que se serait le rush au moment des révisions. 

Un pote espagnol qui sort du Scribes, ce fameux pub dans l'université. On y boit des bières et du cidre et on y écoute des groupes qui jouent en live. 

Pour se qui est des nouveaux potes, c'est impressionnant comme les internationaux sont faciles de contact et enclins à faire la fête : il n'y a pas eu beaucoup de soirées tranquilles depuis quelques jours. On fait des anniversaires, des soirées dans des pubs, des boîtes de nuit… Comme les cours commencent souvent dans l'après midi ou tard dans la matinée, on peut se permettre certains excès. Et on rencontre plein de nouvelles personnes. 

Ceci n'est pas mon frigo
Un breton, des français, espagnols, polonais et finlandais

Voilà, à plus pour de nouvelles aventures !

dimanche 4 septembre 2011

Discovering Athlone

Voici une petite vidéo que j'ai réalisé après avoir découvert un peu d'Athlone et avoir visité le Seans Bar, le plus vieux pub d'Irlande. C'est sympa non ?



Mersi bras !

Pour ce qui est des nouvelles : après être sorti tous les soirs, aujourd'hui fut une journée totalement casanière (je suis juste sorti pour les poubelles…). Voila demain c'est la rentrée des classes et on va commencer les cours en anglais, donc j'espère qu'on arrivera à comprendre rapidement.

vendredi 2 septembre 2011

Français, Italien et… anglais

Le bulletin météo de la semaine prochaine est encourageant ;)


Ce soir fut une nouvelle étape dans la découverte des autres internationaux : j'ai rencontré des italiens. Nous étions donc quelques français, beaucoup d'italiens, un hongrois et une albanaise. Nous sommes allés dans un pub irlandais ou jouait un groupe de musique. Le problème pour l'instant est que les français parlent français et les italiens… italien. J'ai réussi à faire quelques échanges en anglais mais j'aurais aimé pouvoir comprendre toutes les discussions. Enfin ce n'est que le début de l'année donc j'espère que tout le monde se mettra vraiment à l'anglais et pourra faire mieux connaissance =)

Au passage j'ai pris quelques photos de ma collocation (j'aurais vraiment aimé avoir un appartement du style l'auberge espagnole, mais au moins l'appart' est vraiment propre pour l'instant), je vous laisse donc inspecter les lieux :



Voilà, j'attends la suite des événements pour en dire plus, kenavo !!!

Des nouveaux potes

Dès le deuxième soir, nous avons vu arriver à Glen Abhainn des nouveaux arrivants, dont deux français, Bastien et Jeremy, avec qui nous avons fait connaissance autour d'une Guiness.

Le lendemain matin je me suis levé un peu stressé, car c'était le jour d'accueil des étudiants internationaux à l'A.I.T. Notre petit groupe Erasmus s'est donc rendu dans l'enceinte de l'université, et nous avons été impressionnés par sa taille : ça m'a vraiment fait penser à un bahut américain, il y a des grands terrains de sport, des départements de science, de business, de tourisme (etc.) répartis en plusieurs bâtiments sur le campus. On trouve également une salle de musculation, des bureaux d'associations et un bar, le Scribes (qui a le droit de vendre de l'alcool il paraît).

Il y a environ 300 étudiants du monde entier, et 4000 étudiants à temps plein + 2000 à temps partiel... ça fait du monde tout ça ! L'amphithéâtre était surtout rempli de français (et oui… le seul aspect pas tellement dépaysant), d'espagnols et d'asiatiques. On trouvait également des allemands, des finlandais et quelques autres nationalités extra ou intra-européennes. La diaspora asiatique (je ne sais pas précisément de quel pays…) est hyper représentée. En effet, nous avons étés renseignés à notre arrivée par des étudiants asiatiques puis suivi une visite guidée avec une chinoise. On s'est fait rapidement un petit groupe de français et de finlandais pour découvrir l'université puis… Athlone dans la soirée, où nous avons découvert le Karma, une boîte de nuit dans le centre.

La soirée s'est très bien déroulée, mis à part quelques Irlandais bagarreurs "Do you want to fight ?" qui nous ont accordé de l'importance de temps à autres.


 … La voie ferrée 

Le service de Bus à Athlone
Vendredi, nous avions le projet de partir à Dublin pour découvrir la ville et profiter d'un festival, mais tout le monde est finalement resté bien au chaud chez soi à regarder des films ou dormir pour décuver tranquillement.
L'A.I.T. en gaélique


jeudi 1 septembre 2011

Présentation -- Diskuzh -- Fáilte

Je suis un breton à qui l’université a proposé de partir un an en Irlande, grâce au programme Erasmus. Je pars à Athlone, dans le conté du Westmeath, au milieu de l’Irlande. J’ai commencé à écrire ce blog dans le train car (mes amis me reconnaîtrons bien) j’avais pris un peu de retard dans la préparation de mon départ.

Je vais faire un rapide détail de mon trajet (on ne sait jamais, ça servira peut-être à quelqu’un d’autre) :
·      Je suis tout d’abord parti de l’aéroport de Rennes avec la compagnie Aer Arann (on trouve également la compagnie Aer Lingus au départ de Nantes). Ces compagnies sont low cost si toutefois on prend son billet en avance et que l’on n’a pas 5 kilos de bagages en trop…
·      Arrivé à l’aéroport de Dublin,  j’ai du me diriger vers une navette qui a traversé la ville pour me mener à la gare : Heuston train station.  Il est assez aisé de s’y retrouver : les gens donnent des renseignements sans problème et l’aéroport est assez petit.
·      La gare Heuston est elle aussi assez petite, et il est donc simple de trouver sa correspondance.
·      … Je suis impatient de voir à quoi ressemble Athlone =)

Tout d’abord, pour mes premières impressions, je trouve que l’Irlande ça ressemble pas mal à la Bretagne (à la différence que c’est un pays ^^) : la campagne semble belle, les côtes (vues du ciel) sont comme déchirées par les rochers et le ciel est bleu… au dessus des nuages ! Même le train ressemble beaucoup à notre TER (le ‘bi-bi’). En revanche le bilinguisme est omniprésent, et c’est l’Irlandais qui est parlé par la « voix » du train.  Ah oui, aussi : on change de fuseau horaire et on perd donc une heure par rapport à la France.  Pour l’instant, je n’ai pas sorti mon appareil photo, c’est donc quelques clichés de mon téléphone que je peux vous faire partager :

 L'aéroport de Rennes
 Le fameux 'coucou final' avec la famille
 Le (petit) avion irlandais qui m'amène à Dublin

J’ai rencontré Teresa, une habitante d’Athlone dans le train, elle m’a gentiment proposé de m’amener dans ma résidence et m’a parlé de sa ville. Ce premier contact est super positif, si tout le monde est aussi sympa en Irlande, je crois que ça va être un super séjour !

Après m’être installé dans mon appartement au « Glen Abhainn Studen Village », j’ai pu faire la connaissance de mon colloc’ Eemi un Finlandais qui étudie les ‘physics’ d’après ce que j’ai compris. L’appartement est assez simpliste et il n’y a dans ma chambre qu’une armoire, un sommier et un bureau, je vais donc dormir ce soir tout habillé sur un simple matelas. Avantage en revanche, la résidence est en face de l’Athlone Institute of Technology, l’université ou je vais suivre mes cours de Business Management. Il n’y a dans l’appartement qu’un unique verre, deux assiettes et quelques couverts… C’est moyen pour un meublé je pense…

Un petit tour en solo vers la ville (qui est à 30 minutes de marche en partant de ma résidence) de nuit me fit croiser tout un tas de résidences étudiantes à louer plus « cheap » les unes que les autres, des kebabs et des boutiques asiatiques. J’ai aussi croisé pas mal de gens bourrés qui m’ont pris tantôt pour un italien ( :O ) tantôt pour un allemand, et enfin pour un français. « It is your funny accent ». Sur le retour deux irlandaises m’ont abordé pour je ne sais plus trop quel motif.

Le lendemain je suis allé en ville avec mon colloc acheter des fournitures pour notre appartement (draps, oreillers, serviettes… verres),  et puis nous avons pris un menu  à moitié prix (3,5€) dans un fast-food qui faisait des portions plutôt généreuses.


Eemi, mon colloc